Bonnes pratiques d'utilisation et de gestion des plaquettes

Quels sont les défis?

La courte durée de conservation des plaquettes rend difficile la gestion des réserves de plaquettes et entraîne la mise au rebut d’un grand nombre d’unités. À l’automne 2015, nos agents de liaison ont recueilli, auprès de 53 hôpitaux, un ensemble de bonnes pratiques concernant l’utilisation des plaquettes. L’objectif était d’identifier des moyens de réduire le nombre d’unités de plaquettes mises au rebut.

Nous remercions tous les hôpitaux qui ont répondu et sommes heureux de vous présenter ici leurs bonnes pratiques.

Bonne pratique no 1 : Groupes sanguins 

  • Donner aux patients des plaquettes du même groupe sanguin que leur ou compatibles avec celui-ci. Une politique doit être mise en place concernant l’utilisation de produits de substitution ABO en cas d’absence de plaquettes au plasma compatible. (CSA Z902-15, article 10.7.7) Cette politique pourra également décrire les mesures à prendre pour réduire les risques potentiels associés à la transfusion de plaquettes du groupe O aux patients à risque d’un groupe sanguin différent. Certaines mesures mises en œuvre par les hôpitaux sondés comprennent la réduction du volume plasmatique pour les nouveau-nés et les enfants, et le titrage des anticorps anti-A et anti-B.
  • Mettre en place une politique concernant la transfusion de plaquettes Rh positif à des patients Rh négatif, en particulier dans le cas des enfants ou des femmes en âge de procréer. Cette politique pourra comporter des recommandations liées à l’administration d’immunoglobulines anti-D. (AABB Standards 30th edition)

Bonne pratique no 2 : Redistribution des produits

  • Si possible, partager les réserves de plaquettes arrivant à échéance avec d’autres hôpitaux.
  • Penser à demander à d’autres hôpitaux s’ils ont des unités de plaquettes à donner avant d’en commander à la Société canadienne du sang (si une politique de redistribution est en vigueur).
  • Utiliser les ressources de façon optimale et envisager de participer aux éventuels programmes de redistribution de plaquettes disponibles.

Bonne pratique no 3 : Commandes permanentes et examen des réserves

  • Définir des niveaux minimum et maximum pour les réserves de plaquettes.
  • Ne plus faire de commandes permanentes de plaquettes si possible. Passer les commandes en fonction des besoins pour garder le moins d’unités possible en réserve.
  • Si l’hôpital continue à faire des commandes permanentes de plaquettes, vérifier régulièrement les besoins en plaquettes et ajuster les commandes permanentes en conséquence.
  • Ajuster les réserves de plaquettes en fonction des tendances d’utilisation.
  • Expliquer la raison d’être des niveaux de réserve et des commandes permanentes au personnel du laboratoire de médecine transfusionnelle et en renforcer l’importance.

Bonne pratique no 4 : Aspects cliniques

  • Revoir fréquemment les besoins quotidiens en plaquettes HLA compatibles avec les médecins et les infirmières dans les unités de soins.
  • Tenir une liste de tous les patients ayant reçu une greffe de cellules souches et revoir les numérations plaquettaires chaque jour pour déterminer les besoins actuels et futurs. Autoriser les technologues à remettre des unités de plaquettes en circulation et à les réattribuer selon les besoins.
  • Vérifier régulièrement la numération plaquettaire des patients lorsque des transfusions de plaquettes sont prescrites.
  • Instaurer l’utilisation d’un tableau de bord pour l’analyse des données (ou un autre système d’analyse) afin de prévoir les besoins des patients.
  • Réaliser régulièrement des audits de l’utilisation des plaquettes.
  • Exiger d’avoir une ordonnance de transfusion du médecin avant de commander le produit.
  • Envisager de mettre en place une politique concernant l’utilisation de produits exempts de cytomégalovirus (CMV) pour tous les patients afin de ne plus avoir à commander des plaquettes séronégatives pour le CMV. (Référence : http://www.nacblood.ca/resources/guidelines/CMV.html)
  • Envisager d’inclure quelqu’un du service de médecine transfusionnelle lors des visites quotidiennes aux patients cardiaques, ou d’autres tournées médicales, afin de mettre l’accent sur la nécessité d’améliorer la communication entre les chirurgiens, les anesthésistes et le personnel du laboratoire de médecine transfusionnelle au sujet des besoins particuliers des patients en plaquettes.

Publications d’intérêt

  1. Kaufman R.M. et al., Platelet Transfusion: A Clinical Practice Guideline from the AABB. Annals of Internal Medicine 2015; 162 (3): 205-213.
  2. Nahirniak S. et al., for the International Collaboration for Transfusion Medicine Guidelines (ICTMG), Guidance on platelet transfusion for patients with hypoproliferative thrombocytopenia. Transfusion Medicine Reviews 2015; 29: 3-13.
  3. Pavenksi K. et al., Efficacy of HLA-matched platelet transfusions for patients with hypoproliferative thrombocytopenia: a systematic review. Transfusion 2013; 53: 2230-2242.