COVID-19 et médecine transfusionnelle

Contexte

Destinée aux professionnels de la santé spécialisés en médecine transfusionnelle, cette page a pour but de leur fournir des ressources pouvant les aider dans la pratique de leur profession pendant la pandémie de COVID-19. Elle sera régulièrement mise à jour. De plus, le publique et les donneurs peuvent en apprendre davantage sur la façon dont la Société canadienne du sang réagit au COVID-19 en visitant blood.ca/covid-19. (https://blood.ca/fr/covid19)

Gestion des produits sanguins

Le Comité national d’urgence pour la gestion des réserves de sang se réunit régulièrement pour examiner l’approvisionnement en produits et en composants sanguins pendant la pandémie et pour faire des avis sur l’état des réserves nationales.

Voir tous les avis sur l’état des réserves nationales à blood.ca : https://www.blood.ca/fr/hopitaux/service-la-clientele-hospitaliere/communications/avis-sur-letat-des-reserves.

Ressources pour la conservation des produits sanguins pendant la pandémie de COVID-19

Plan national d’urgence en cas de pénuries de sang durant une pandémie : liste de contrôle et points à considérer pour les laboratoires de médecine transfusionnelle en milieu hospitalier, publiée par le Comité consultatif national sur le sang et les produits sanguins.

Plan national de gestion en cas de pénuries de composants sanguins labiles – résumé pour les banques de sang (en anglais), publié par la Société canadienne du sang, le 20 mars 2020

Programme ONTraC – ressources pour la gestion du sang des patients (en anglais), publiées par l’Ontario Transfusion Coordinators.

Conservation du sang pendant COVID-19 (affiche), publiée par Choisir avec soin.

Préparation aux pandémies – utilisation du sang (affiche), publiée par Choisir avec soin.

COVID-19 : recommandations nos 7 et 9 pour les médecins cliniciens, publiées par Choisir avec soin.

FAQ pour les professionnels de la santé manipulant des produits sanguins

Les travailleurs de la santé qui manipulent des composants sanguins labiles de la Société canadienne du sang (globules rouges, plaquettes et plasma) se demandent peut-être si une exposition accidentelle à ces produits pose un risque d’infection par la COVID-19. Notre FAQ résume les données appuyant la thèse selon laquelle le SARS-CoV-2 ne se transmet pas par le sang en plus de fournir des liens vers d’autres documents de référence.

Services transfusionnels dans les hôpitaux pendant la pandémie de COVID-19

Stanworth SJ, et al. Effects of the COVID-19 pandemic on supply and use of blood for transfusion. Lancet Haematol  2020.  La pandémie de COVID-19 a des implications majeures du point de vue de la pratique transfusionnelle : incertitude de la demande, baisse du nombre de dons et perte d’effectifs. Dans cet article (en anglais), les auteurs ont effectué une synthèse de la littérature portant sur la chaîne d’approvisionnement en sang et fournissant des directives à adopter en temps de pénurie – potentielle ou avérée. La Dre Mindy Goldman, directrice médicale à la Société canadienne du sang, fait partie de ces auteurs.  Pour en savoir plus sur l’étude, visitez le blog R.E.D.

Yazer et coll. (mai 2020, Vox Sanguinis) ont interrogé douze établissements hospitaliers dans le monde – y compris le Canada – pour savoir comment les services transfusionnels de ces hôpitaux avaient réagi à la pandémie de COVID-19 s’agissant de la gestion des échantillons, des analyses pré-transfusionnelles et de la délivrance des produits sanguins. Le tableau 2 de l’article fournit un résumé des réponses obtenues.

Activités éducatives liées à la COVID-19

Pour savoir quand ont lieu les activités éducatives liées à la COVID-19 en matière de transfusion, consultez la liste des activités ici ou sur la page Activités.

Webinaire enregistré (en anglais) : COVID-19 : Utilisation des tests sérologiques comme outils de surveillance épidémiologique, de sélection des donneurs de plasma de convalescent et de qualification du plasma de convalescent (Michael Busch, M.D., Ph. D., Directeur, Vitalant Institute; professeur de médecine de laboratoire, UCSF). Cliquez ici pour regarder le webinaire ou télécharger la transcription.

Prise en charge des patients atteints de la COVID-19

Immunoglobulines intraveineuses (IgIV)

Les patients atteints de la COVID-19 n’ont pas accès aux IgIV. Leur efficacité comme traitement contre la COVID-19 n’ayant pas été démontrée et les réserves de ces produits étant limitées, leur utilisation pour les patients atteints de la COVID-19 aurait pour effet de réduire les réserves et de limiter leur disponibilité aux patients qui en ont besoin.

Pour en savoir plus, reportez-vous à la fiche d’information "Fiche de renseignements sur le plasma de convalescents et les immunoglobulines intraveineuses (IgIV) pour le traitement de la COVID-19 au Canada"  publiée le 31 mars 2020 par le Comité consultatif national sur le sang et les produits sanguins.

Plasma de convalescents

Nous ne recrutons plus de patients pour les 3 essais cliniques nationaux — CONCOR-1, CONCOR-KIDs et REMAP-CAP — qui a pour but de déterminer si le plasma de convalescents de la COVID-19, c’est-à-dire le plasma de personnes guéries, peut être utilisé comme traitement contre le coronavirus. Le 29 janvier 2021, le comité indépendant chargé de la surveillance des données et de l’innocuité de l’étude CONCOR-1 a indiqué qu’il était peu probable que l’étude démontre quelque avantage thérapeutique du plasma de convalescents, et ce, même si davantage de patients étaient recrutés. Les équipes de recherche en sont actuellement à finaliser la collecte des données de suivi sur les patients toujours dans l’étude et les résultats pourront être connus dès que l’ensemble des données sera disponible.

Rôle de la Société canadienne du sang dans l’étude CONCOR-1

  • 3 février 2021 : la Société canadienne du sang arrête de recueillir du plasma de convalescents après que l’équipe chargée de l’étude a indiqué ne plus recruter de patients pour l’étude. Pour en savoir plus, allez à concor1.ca.
  • 16 avril 2020 : Dana Devine, experte scientifique en chef à la Société canadienne du sang, parle de l’étude CONCOR-1 à l’émission The Agenda (en anglais).  
  • 2 avril 2020 : la Société canadienne du sang annonce qu’elle participe avec Santé Canada et la communauté internationale de la recherche afin de contribuer à l’effort mondial pour déterminer si le plasma de personnes de convalescents de la COVID-19 peut être un traitement efficace contre le coronavirus. Son rôle est de recueillir du plasma auprès des personnes totalement guéries de la COVID-19 et de le préparer. Les médecins canadiens auront alors accès à ce plasma pour leurs patients dans le cadre de l’essai clinique.
  • 31 mars 2020 : lors d’un entretien filmé (en anglais), Dana Devine, experte scientifique en chef à la Société canadienne du sang, explique comment le plasma de convalescents peut aider les personnes atteintes de la COVID-19.

Informations supplémentaires