Système Diego : l’anticorps anti-Dia

Auteures : Danielle Meunier, M.D.; Sophia Peng, M.D.; Gwen Clarke, M.D., FRCPC
Publication : Septembre 2019
Cible principale : Technologues de laboratoire médical hospitalier, spécialistes en médecine transfusionnelle

À retenir

  • L’anticorps anti-Dia peut avoir une importance clinique.
  • Les patients possédant l’anti-Dia doivent recevoir des unités de CGR compatibilisé (test indirect à l’antiglobuline à 37 °C).
  • Les patients atteints d’anémie falciforme (drépanocytose) possédant l’anti-Dia doivent recevoir des unités de CGR dépourvu de l’antigène Dia.

Introduction

L’antigène Dia fait partie du système sanguin Diégo. Les antigènes de ce système sont situés sur la protéine AE1 (encore appelée « bande 3 » ou CD233), une glycoprotéine que l’on retrouve sur la membrane cellulaire des hématies et qui joue un rôle essentiel dans l’échange gazeux et le maintien de l’équilibre anionique à travers la membrane.

Peu courant, l’antigène Dia est présent chez 0,01 % de la population générale. Il est toutefois plus fréquent dans certains groupes ethniques, comme les peuples autochtones d’Amérique du Sud (2 - 54 %), les Japonais (12 %), les membres de la communauté nord-américaine des Chippewa (11 %), les Chinois (5 %), les Hispaniques (1 %) et les Polonais (0,47 %).

L’antigène Dia a été découvert en 1955 à l’occasion d’un cas de maladie hémolytique du fœtus et du nouveau-né. Il a été nommé d’après Mme Diego, première productrice connue d’anticorps anti-Dia.

Les anticorps anti-Dia sont généralement produits en réponse à une réaction immunitaire – à la suite d’une exposition par voie transfusionnelle ou en cas de grossesse. Ils sont habituellement de classe IgG1 et IgG3, et sont plus facilement identifiables à l’aide d’un test indirect à l’antiglobuline, réalisé à 37 °C. Seuls des cas isolés de présence naturelle de l’anti-Dia dans l’organisme ont été signalés.

Analyses prétransfusionnelles

Sur le plan clinique, l’anti-Dia peut avoir une importance en cas de transfusion. Il peut, en effet, causer une forme modérée à sévère de la maladie hémolytique du fœtus et du nouveau-né; toutefois il a très rarement été impliqué dans des réactions hémolytiques transfusionnelles. Aussi, malgré la faible incidence de l’antigène Dia, il est préconisé de sélectionner des unités de CGR compatibilisé (test indirect à l’antiglobuline à 37 °C) pour les patients chez lesquels l’anti-Dia est présent ou susceptible de l’être. Le typage de l’antigène Dia ne faisant pas partie des analyses systématiques effectuées par la Société canadienne du sang sur le sang des donneurs, les demandes d’unités de CGR dépourvu d’antigène Dia nécessitent un phénotypage ou un génotypage à part.  Les recommandations en matière de transfusion de CGR pour les patients possédant des anticorps non ABO sont résumées dans le tableau 1.

Patients atteints d’anémie falciforme

Pour les patients atteints d’anémie falciforme qui ne possèdent pas d’anticorps, la plupart des directives recommandent la transfusion d’unités de CGR Rh et Kell compatibles. Pour ceux qui ont déjà possédé ou possèdent un ou plusieurs anticorps, il est souvent recommandé de transfuser des unités de CGR ayant un phénotype et un génotype compatibles – Rh, K, Kidd et système sanguin Duffy, et antigènes S/s. En cas d’apparition d’anticorps anti-Dia chez un patient atteint d’anémie falciforme, il convient de lui transfuser du CGR dépourvu de l’antigène Dia et entièrement compatible avec ses phénotypes Rh et Kell. En effet, compte tenu des risques élevés d’hyperhémolyse chez ces patients, les unités de CGR doivent être entièrement compatibles avec leurs profils antigènes et anticorps.

Tableau 1 : Transfusion de CGR pour les patients possédant des anticorps non ABO

Anticorps

Recommandation*

Système Diego

Anti-Dia

CGR compatibilisé (test indirect à l’antiglobuline à 37 °C)

Anti-Wra

CGR compatibilisé (test indirect à l’antiglobuline à 37 °C)

Système Kell

Anti-Jsa

CGR compatibilisé dépourvu de l’antigène Jsa (test indirect à l’antiglobuline à 37 °C)

Anti-Kpa

CGR compatibilisé (test indirect à l’antiglobuline à 37 °C)

Système Lewis

Anti-Lea, Anti-Leb, Anti-Leab

CGR compatibilisé (test indirect à l’antiglobuline à 37 °C)

Système Lutheran

Anti-Lua

CGR compatibilisé (test indirect à l’antiglobuline à 37 °C)

Système MNS

Anti-M

CGR compatibilisé (test indirect à l’antiglobuline ou méthode équivalente utilisant un sérum antiglobuline humaine IgG)

Rhésus

Anti-Cw

CGR compatibilisé (test indirect à l’antiglobuline à 37 °C)

Anti-V

CGR compatibilisé dépourvu de l’antigène V (test indirect à l’antiglobuline à 37 °C)

*Les patients atteints d’anémie falciforme (drépanocytose) possédant un ou plusieurs de ces anticorps doivent recevoir des unités de CGR dépourvu du ou des antigènes associés.

Suggestion de citation

Meunier D, Peng S, Clarke G, « Système Diégo : l’anticorps anti-Dia », Ottawa, Société canadienne du sang, 1er octobre 2019. Consulté le [JJ mois AAAA]. Disponible sur le Web : https://profedu.blood.ca/fr/transfusion/bonnes-pratiques/pratiques-suivre-en-matiere-de-serologie/systeme-diego-lanticorps-anti

Ressources

1.    Storry JR. Chapter 14: Other blood group systems and antigens; The Diego System. In: Fung M, Grossman B, Hillyer C, Westhoff C, editors. Technical Manual, 18th Ed. Bethesda: AABB; 2014. p. 352-4.
2.    Reid M, Lomas Francis C, Olsson M. The Blood Group Antigens Facts Book, 3rd ed. San Diego: Elsevier Science & Technology; 2012. Section II: The blood group systems and antigens; Diego Blood Group System, Dia antigen. p. 388-9.
3.    Daniels G. Human Blood Groups, 3rd ed. Oxford: Wiley-Blackwell; 2013. Chapter 10, Diego Blood Group System, 10.3.5: Anti-Dia and -Dib. p. 339-40.
4.    NHS Blood and Transplant. NHSBT: Specification SPN214/3: The Clinical Significance of Blood Group Alloantibodies and the Supply of Blood for Transfusion. Disponible sur le Web : https://nhsbtdbe.blob.core.windows.net/umbraco-assets-corp/14863/spn2144-the-clinical-significance-of-blood-group-alloantibodies-and-the-supply-of-blood-for-transfusion.pdf
5.    Davis BA, Allard S, Qureshi A, et al. Guidelines on red cell transfusion in sickle cell disease. Part I: principles and laboratory aspects. Chest. 2012; 141(2_suppl):e152S-e184S. 2016 Nov 07;176(2):145-330. Disponible sur le Web : http://www.b-s-h.org.uk/guidelines/guidelines/red-cell-transfusion-in-sickle-cell-disease-part-l/
6.    The Canadian Haemoglobinopathy Association. Transfusion. In: Consensus Statement on the Care of Patients with Sickle Cell disease in Canada. Version 2.0. Ottawa; 2018. p. 12-20. Disponible sur le Web : https://www.canhaem.org/wp-content/uploads/2018/05/Sickle-Cell-Consensus.pdf