Programme de don croisé de rein (DCR)

Le Programme de don croisé de rein (DCR) est un programme interprovincial géré à l’échelle nationale par la Société canadienne du sang en collaboration avec les programmes de don de rein de personnes vivantes et les programmes de transplantation de rein. Le Programme de don croisé de rein permet aux gens de faire un don de leur vivant et de donner un rein à toute personne qui en a besoin. Ainsi, les candidats à la transplantation ont une meilleure chance de recevoir le rein dont ils ont besoin.

 

Toute personne majeure en bonne santé peut subir une évaluation en vue de donner un rein de son vivant. Avant le don, on parle d’un donneur potentiel. Un patient qui a besoin d’une transplantation rénale est un candidat à la transplantation. Tout donneur potentiel doit subir une évaluation médicale approfondie, menée par un programme de don de personnes vivantes, dans le but de s’assurer qu’il est suffisamment en bonne santé pour donner un de ses reins.

Terminologie:

Cycle de jumelage (CJ) : Un cycle de jumelage commence par la recherche de jumelages entre un groupe particulier de donneurs potentiels et de candidats à la transplantation. Il se termine lorsque tous les jumelages trouvés ont donné lieu à une transplantation ou ont été déclarés impossibles à réaliser.

Paire : Duo formé d’un candidat à la transplantation et d’un donneur potentiel qui s’inscrivent ensemble au Programme DCR.

Candidat à la transplantation : Patient qui a besoin d’une transplantation de rein et qui s’est inscrit au Programme DCR, en paire, avec un donneur potentiel.

Don dirigé : Un donneur potentiel peut être évalué en vue de faire un don à une personne qu’il connaît, comme un membre de sa famille ou un ami. Si les examens médicaux confirment la compatibilité du donneur potentiel et du candidat à la transplantation, le don et la transplantation peuvent avoir lieu.

Donneur sans receveur prévu (DSRP) : Personne qui souhaite donner un rein à tout patient qui en a besoin. Les DSRP se trouvent au début des chaînes en domino.

Candidat actif à la transplantation : Patient qui a besoin d’une transplantation de rein, qui est inscrit au Programme DCR en paire avec un donneur potentiel et qui est prêt et admissible à être jumelé à un autre donneur potentiel au cours du prochain essai de jumelage.

Chaîne en domino : Séquence de jumelages potentiels de candidats et de donneurs qui commence par un donneur sans receveur prévu (DSRP). Le donneur de la dernière paire de la chaîne donne un rein à un patient sur une liste d’attente provinciale.

Échange fermé (deux paires) : Le donneur A souhaite donner un rein au receveur A, mais ils sont incompatibles. Le donneur B voudrait quant à lui faire un don au receveur B, mais eux aussi sont incompatibles. Le donneur A est toutefois compatible avec le receveur B, tandis que le donneur B est compatible avec le receveur A. On peut alors exécuter un échange croisé.

Chaîne fermée : La chaîne fermée (également appelée échange fermé) présente les mêmes caractéristiques que l’échange croisé, à la seule différence que les paires sont plus nombreuses et que le donneur de la dernière paire de la chaîne donne au receveur de la première paire.

Chaîne en domino : L’échange en domino est une séquence de jumelages amorcée par un donneur sans receveur prévu, qui donne un rein au receveur de l’une des paires incompatibles. Un échange en domino peut contenir plusieurs paires incompatibles. La chaîne se termine par le donneur de la dernière paire incompatible qui donne un rein à un malade inscrit sur la liste d’attente.

Les programmes de don de personnes vivantes et les programmes de transplantation de rein dans tout le Canada inscrivent les DSRP, les donneurs potentiels et les candidats à une transplantation dans le Registre canadien de transplantation. Il s’agit d’une base de données sécurisée gérée par la Société canadienne du sang. Les algorithmes sophistiqués du registre trouvent des jumelages potentiels entre des candidats à la transplantation et des donneurs potentiels ou des donneurs sans receveur prévu. Les jumelages résultants forment des chaînes d’échange de donneurs afin de permettre à chaque candidat à la transplantation dans la chaîne de recevoir un rein d’un donneur compatible.

Programme DCR – Candidats inscrits, receveurs d’une transplantation et donneurs sans receveur prévu (DSRP) par province émettrice de la carte d’assurance maladie

Le Programme de don croisé de rein est entièrement volontaire. Tous les donneurs potentiels, les donneurs sans receveur prévu et les candidats à la transplantation peuvent décider à tout moment de poursuivre le processus ou de s’en retirer.

En savoir plus sur l’algorithme de jumelage

Environ tous les trois mois, la Société canadienne du sang exécute l’algorithme de jumelage dans le Registre canadien de transplantation. Celui-ci compare le profil médical de toutes les paires donneur-receveur et des donneurs sans receveur prévu inscrits dans le registre afin d’en dégager les possibilités de transplantation. Lorsque des échanges potentiels (des chaînes) sont repérés, les équipes médicales doivent déterminer s’il est possible d’exécuter tous les jumelages de la chaîne avant de passer à l’étape des dons et des transplantations.

Une chaîne de dons croisés peut prendre trois formes :

1) Don croisé

Le donneur A souhaite donner un rein au candidat à la transplantation A, mais ils sont incompatibles. Le donneur B voudrait quant à lui faire un don au candidat à la transplantation B, mais eux aussi sont incompatibles. Le donneur A est toutefois compatible avec le candidat B, tandis que le donneur B est compatible avec le candidat A. On réalise alors un don croisé ou un jumelage par échange de bénéficiaires.

2) Échange fermé ou chaîne fermée

La chaîne fermée présente les mêmes caractéristiques que le cas de figure précédent, à la seule différence que les paires sont plus nombreuses et que le donneur de la dernière paire de la chaîne donne au candidat de la première paire.

3) Échange en domino ou chaîne en domino

L’échange en domino est une séquence de jumelage amorcée par un donneur sans receveur prévu qui donne un rein au candidat d’une paire inscrite. Un échange en domino peut contenir plusieurs paires, comme l’illustrent les paires A, B et C ci‑dessous.

La chaîne se poursuit jusqu’à ce que le donneur de la dernière paire inscrite donne un rein à un malade inscrit sur la liste d’attente.

 

La puissance d’un seul donneur – le donneur sans receveur prévu

Les donneurs sans receveur prévu jouent un rôle très important dans le succès du Programme DCR. Lorsqu’un donneur sans receveur prévu (c’est-à-dire une personne non accompagnée d’un receveur et souhaitant donner un rein à n’importe quel malade) s’inscrit au Programme de don croisé de rein, le don n’est pas lié à la nécessité de trouver un rein pour l’ami ou le proche de ce donneur. Ainsi, le Programme de don croisé de rein peut identifier des chaînes d’échange qui suscitent un nombre important de possibilités de transplantation qui auraient été impossibles autrement.

La présence de donneurs sans receveur prévu multiplie les possibilités de jumelage entre les paires inscrites au Registre canadien de transplantation.

De plus, comme les donneurs sans receveur prévu ne sont associés à aucun receveur, cela signifie que, au bout de la chaîne, un patient inscrit à la liste d’attente pour un organe de donneur décédé pourra bénéficier d’une transplantation.

Pour obtenir la liste de tous les programmes permettant de faire un don de rein de son vivant au Canada, cliquez ici.

Brochures

Pour plus d'informations sur le don de rein, veuillez consulter les brochures suivantes:

Pour obtenir nos brochures, envoyez un courriel à transplantregistry@blood.ca