Déclaration des réactions indésirables

Les normes de l’Association canadienne de normalisation exigent des hôpitaux qu’ils informent la Société canadienne du sang de toute réaction susceptible de découler de l’administration d’un produit sanguin présentant des défauts pouvant être attribuables à une activité réglementée de l’organisation (p. ex. sélection des donneurs, collecte du sang, production). Lorsque les réactions indésirables découlent de l’administration d’un produit sanguin présentant des défauts pouvant être attribuables à une activité réglementée effectuée par l’hôpital (p. ex. mélange, lavage, irradiation), les hôpitaux peuvent également, sur la base du volontariat, les signaler par le biais du Système de surveillance des incidents transfusionnels (SSIT) et/ou selon la procédure établie par Santé Canada.

Comment signaler des réactions transfusionnelles indésirables?

Notre guide sur la déclaration des réactions transfusionnelles indésirables vous explique la procédure à suivre et contient des liens vers les formulaires appropriés.

Quelles réactions transfusionnelles indésirables signaler à la Société canadienne du sang?

Les réactions transfusionnelles indésirables à signaler à la Société canadienne du sang sont présentées dans les graphiques ci-dessous. À noter que seules les données relatives aux réactions découlant effectivement de transfusions vous sont présentées; les réactions n’ayant pas fait l’objet d’une déclaration à Santé Canada (p. ex. réaction mineure ou sans lien avec une transfusion) ne sont pas incluses.

La formation continue des professionnels de la santé travaillant dans les hôpitaux permet le signalement approprié des réactions transfusionnelles. Cela a, par exemple, permis de réduire le nombre de réactions indésirables dues aux conditions médicales des patients (p. ex. surcharge circulatoire post-transfusionnelle, réaction fébrile) signalées à la Société canadienne du sang.  

Les rapports de signalement de réactions indésirables pouvant être modifiés par la Société canadienne du sang à la lumière de nouvelles informations, le nombre de réactions indésirables signalées pour une année peut être amené à changer.

Les données fournies par la Société canadienne du sang sur les réactions transfusionnelles indésirables viennent en complément des données rapportées par le Système de surveillance des incidents transfusionnels.

Figure 1 : Nombre total de réactions indésirables à déclaration obligatoire signalées à la Société canadienne du sang

On entend par « réactions indésirables à déclaration obligatoire », les réactions devant être signalées par la Société canadienne du sang à Santé Canada, tel que cela est prescrit dans le Règlement sur le sang.

Figure 2 : Classement par catégorie des réactions indésirables à déclaration obligatoire signalées à la Société canadienne du sang

Remarque : La catégorie « Autres » comprend les réactions transfusionnelles indésirables initialement signalées à Santé Canada par la Société canadienne du sang (TRALI soupçonné), mais qui après investigation se sont avérées ne pas être des réactions à déclaration obligatoire, tel que cela est prescrit dans le Règlement sur le sang (maladie sous-jacente, surcharge circulatoire post-transfusionnelle [TACO], etc.) (voir Figure 3). (TRALI : syndrome respiratoire aigu post-transfusionnel).

Figure 3 : Détail des réactions indésirables signalées à la Société canadienne du sang entrant dans la catégorie « Autres »

Remarque : La catégorie « Autres » comprend les réactions transfusionnelles indésirables initialement signalées à Santé Canada par la Société canadienne du sang (soupçons de TRALI), mais qui après investigation se sont avérées ne pas être des réactions à déclaration obligatoire, tel que cela est prescrit dans le Règlement sur le sang. La Société canadienne du sang n’étant plus tenue de signaler les réactions hémolytiques — immédiates ou retardées — ni les purpuras post-transfusionnels depuis 2016, les données concernant ces réactions sont susceptibles de ne pas apparaître ici. (TACO : surcharge circulatoire post-transfusionnelle)

Figure 4 : Nombre de décès signalés à la Société canadienne du sang par catégorie

Remarque : La catégorie « Autres » comprend les réactions transfusionnelles indésirables initialement signalées à Santé Canada par la Société canadienne du sang (soupçons de TRALI), mais qui après investigation se sont avérées ne pas être des réactions à déclaration obligatoire, tel que cela est prescrit dans le Règlement sur le sang. 2015 : Il a été impossible d’attribuer les deux décès signalés à des réactions transfusionnelles.

Toutes les données sur les réactions transfusionnelles indésirables signalées à la Société canadienne du sang entre 2013 et 2019 sont disponibles dan ce fichier.